Behind its laminated glass | The Mona Lisa targets the cream pie

(Paris) Elle n’a pas perdu son légendaire sourire grâce à sa vitre de protection : La Joconde, le plus célèbre tableau du monde, a été entartée dimanche au musée du Louvre, à Paris, un acte sans conséquence commis par un homme depuis placé à l’infirmerie psychiatrique.

Mis à jour hier à 12h17

Paul RICARD
Agence France-Presse

L’incident s’est produit en début d’après-midi, selon plusieurs photos et témoignages postés sur les réseaux sociaux Twitter et Instagram par des visiteurs qui se trouvaient dans le plus grand musée du monde, au moment des faits.

Les images montrent la vitre de protection du portrait au sourire énigmatique maculée d’une substance blanchâtre, que nettoie un homme semblant être un vigile du musée.

Auparavant, déguisé avec une perruque et une casquette, un homme, âgé de 36 ans, « a simulé une situation de handicap pour disposer d’un fauteuil roulant et s’approcher de l’œuvre, installée dans une vitrine sécurisée » de la salle des États, a précisé à l’AFP Le Louvre lundi.

Il a ensuite « lancé sur la vitrine une pâtisserie qu’il avait dissimulée dans ses effets personnels », ce qui « n’a eu aucune conséquence sur le tableau, qui n’a subi aucun dommage », a ajouté le musée.

La Joconde, peinte par Léonard de Vinci, est présentée depuis 2005 derrière une vitre blindée, protégée par un caisson spécial où l’humidité et la température sont contrôlées.

Dépôt de plainte

L’homme a immédiatement été saisi et évacué par les agents d’accueil et de surveillance puis remis à la police. Il a ensuite été admis à l’infirmerie psychiatrique de la Préfecture de police et une enquête a été ouverte pour « tentative de dégradation d’un bien culturel », a-t-on appris lundi auprès du parquet de Paris.

Le Musée du Louvre a annoncé avoir déposé plainte. Il assure avoir « appliqué ses procédures habituelles prévues pour les personnes à mobilité réduite, leur permettant d’admirer cette œuvre majeure » au plus près.

Parmi les utilisateurs de Twitter qui ont témoigné de cet incident en direct, @lukeXC2002 a publié une vidéo dans laquelle on voit l’homme en question, vêtu de blanc, debout à côté de son fauteuil roulant et escorté vers la sortie par la sécurité.

« Il y a des gens qui sont en train de détruire la Terre. […] All artists, think Earth. That’s why I did this. Think of the planet,” he says in French.

former

In other photos, the wheelchair can be seen positioned behind the security cordon that visitors usually do not have to bypass. There are no photos or videos that captured the pumpkin cake.

This is not the first time that the famous painting has been vandalized.

In August 2009, a Russian visitor was arrested after he threw an empty cup in the direction of the Mona Lisa painting. The museum then explained that the cup had broken in the slightly scratched armored display case.

In December 1956, a Bolivian citizen, threatened with expulsion, threw a stone in the face the Mona Lisa painting, as a result of which he damaged his left elbow. Next, it was placed behind a secure display case.

The picture, which may have begun in Florence around 1503, would be that of Lisa Gherardini, wife of Francesco del Giocondo, a Florentine cloth merchant, whose feminine name earned her the nickname Gioconda.

The masterpiece sees millions of people browse each year at the Louvre – which houses another 37,000 works (ten million visitors a year before COVID-19).

Its theft in 1911 from the Louvre by an Italian worker greatly contributed to its notoriety.



#laminated #glass #Mona #Lisa #targets #cream #pie

Leave a Comment

Your email address will not be published.